Sénégal : Diary Sow réapparaît sur les réseaux sociaux pour la promotion de son nouveau roman

0
1729

Sa disparition, avait suscité un émoi considérable. Rentrée au Sénégal le 21 janvier, Diary Sow avait gardé le silence, ne donnant pas d’explications à son geste jusqu’à la publication  sur son compte Instagram d’un clip promouvant son nouveau roman, « Que les masques tombent ».

Diary Sow, sacrée meilleure élève du Sénégal et inscrite en prépa scientifique au prestigieux lycée Louis le Grand à Paris réapparait, virtuellement, en publiant un clip sur son compte Instagram qui fait la promotion de son nouveau roman « Que les masques tombent ».

La vidéo à la réalisation soignée, mêle images d’un Paris idéalisé où de jeunes modèles défilent sur des podiums, avec celles d’une jeune femme empruntant une barque glissant sur une rivière aux eaux d’émeraude. Une voix féminine lit des extraits sur fond musical : « Depuis, je suis deux femmes distinctes ». Un écho à la vie de l’auteure ?  Diary Sow propose un résumé de son roman « Que les masques tombent ».

Le livre raconte l’histoire d’une disparition. Celle d’Allyn, une jeune femme désireuse d’échapper à son milieu et qui s’enfuit.

La publication a déjà été vue plus de 150 000 fois depuis le 1 février et provoqué plus de 2 900 commentaires. Certains sont admiratifs et soulagés, d’autres lui reprochent son comportement, la soupçonnant, par sa disparition, d’avoir voulu faire la promotion de son livre.

Dans la story de son compte, désormais certifié, la jeune fille, s’excuse « j’aurais tout donné pour effacer la peine que j’ai pu causer à la plupart d’entre vous, qui se sont réellement inquiété pour moi, notamment ma famille, mes proches et amis, mais aussi mes camarades étudiants, les autorités, etc. »  Elle ne donne aucune explications sur son geste.

Dans l’écran suivant elle déclare « Malheureusement, il m’est impossible de faire marche arrière et je dois vivre, avancer avec l’espoir qu’ils n’aient pas fait tout cela en vain. » Et elle ajoute, plus mystérieusement : « Sans le savoir vous m’avez peut-être sauvé la vie, tous autant que vous êtes, car n’eût été votre engagement, je serais peut-être encore dans la nature, obnubilée par une quête sans doute vouée à l’échec. »

Diary Sow affirme – toujours dans les commentaires de son post Instagram – que l’histoire est « entièrement fictive » et les « ressemblances avec la situation actuelle ne sont que pures coïncidences ».

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here