À 19 ans, elle met au point un outil pour lutter contre les formes les plus agressives de cancer.

0
365
Regeneron Science Talent Search 2018

Elle n’est pas une adolescente comme les autre. À seulement 19 ans, Kavya Kopparapu a inventé un dispositif d’intelligence artificielle qui permet aux médecins de combattre les formes les plus douloureuses de cancer.

Étudiante à Harvard, Kavya Kopparapu s’est illustrée en 2019 comme étant l’une des jeunes qui ambitionnent de révolutionner ce monde. Grâce à son invention, la lutte contre le cancer prendra une autre tournure et permettra de rééditer convenablement à ce fléau qui a coûté la vie à des millions de personnes. Ce dispositif permettra diagnostiquer et d’améliorer le traitement du cancer du cerveau. Originaire de Virginie, son vœu le plus cher était d’intégrer l’élite estudiantine et marquer de manière indélébile son temps.

Passionnée des sciences depuis son plus jeune âge, c’est en suivant des ateliers de programmation au collège qu’il a pu quelle s’est décidée de se lancer dans le codage. Son combat au lycée était de rendre beaucoup plus inclusif le domaine de la Tech en permettant aux femmes aussi d’y avoir accès. L’informatique et la médecine étant l’une de ses principales passions, en 2016 elle crée Eyeagnosis un dispositif permettant l’apprentissage automatique grâce à une lentille imprimée en 3D afin de dépister la retinopathie diabétique une complication qui touche 50% des personnes atteintes de diabète de type 2.

C’est au fil du temps qu’elle a commencé à s’intéresser au gliobastome une tumeur cérébrale extrêmement sévère. C’est en constatant les dégâts que peuvent engendrer ce type de maladie qu’elle a décidé de lancer Gliovision, une plateforme médicale qui utilise l’intelligence artificielle afin de détecter les mutations des tumeurs cérébrales.

En 2018 elle figurait dans la liste des 25 adolescents les plus influents au monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here