Aïssata Diakité, la jeune malienne qui met les fruits locaux en bouteille

0
5771

Franco-malienne Aïssata Diakité, fondatrice et PDG du groupe Zabbaan Holding, a su puiser dans l’histoire de son pays d’origine, le Mali, les ingrédients et saveurs de ses jus à base de fruits locaux. Zabbaan Holding est une entreprise agro-alimentaire équitable, positionnée sur toute la chaine de valeur agricole et qui fait différents produis. En effet, il évite les produits chimiques qui rendent les gens malades et équitable en mettant les agriculteurs au cœur de leurs actions.

Basée au Mali, Zabbaan Holding travaille avec plus de 5 000 agriculteurs à travers le Mali, de la région de Mopti à Kaye.Ces produits finis sont vendues aussi bien dans l’intérieur du territoire malien qu’à l’international.

« L’une des particularités de la gamme c’est vraiment ses ingrédients. La plupart sont sauvages : le baobab, le kinkeliba, le zabbaan. On travaille avec des réseaux d’agriculteurs qui nous approvisionnent. Ce sont des produits qui sont utilisés souvent dans la médecine traditionnelle africaine », indique-t-elle.

C’est en 2016 que l’aventure commence pour Aïssata Diakité, après des études d’agro business en France. Aujourd’hui, l’afropreneur emplois une soixantaine de personnes et produits jusqu’à 1000 bouteilles de nectars par jour.

Projet innovant, la marque propose aussi une gamme moyenne à 300 F CFA et tous les mois Zabbaan Holding fait quelque chose de nouveau au Mali pour se faire beaucoup plus connaitre.  En effet, c’est une gamme de produits, de jus de fruits de grande qualité. 

Plus que de l’alimentaire, Zabbaan Holding c’est aussi une histoire. 

« Le Mali c’est le Mandingue. J’ai grandi ave les histoires de nos royaumes et de nos ethnies, et je me disais comment je peux mieux valoriser cette culture dans le secteur de l’agroalimentaire. C’est là où j’ai associé tous les produits à un nom. Par exemple, le roi c’est le dieu dont la mangue, le baobab et le produit fini est jaune qui représente l’or. Et, la reine c’est la femme qui est mûr donc le jus est rouge », indique la femme.

Ses activités sont en pleine expansion. La jeune Aïssata travaille déjà sur un autre projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here