Au Kenya, un homme creuse une route à la main pour soulager les populations de son village.

5
36019

Un homme au Kenya a décidé de creuser une route à la main à travers d’épaisses broussailles pour permettre de rallier les magasins les plus proches afin de soulager la souffrance de ses concitoyens.

C’est à l’aide d’une pelle, d’une bêche et d’une hache, que Nicholas Muchami a parcouru 1,5 km en six jours, et il lui reste un court chemin à parcourir pour finaliser la route. Il a effectué ce travail sur terrain officiellement désigné pour cela. Les tentatives faites auprès des dirigeants locaux pour la construction de la route ayant échoué, Nicholas décide alors de creuser la route à la main afin de réduire les difficultés de ses concitoyens.

Aujourd’hui, le Kenyan est considéré comme un héros local pour ses efforts en faveur du village Kaganda. Les habitants du village du comté de Muranga, situé à 80 km au nord de la capitale, Nairobi, empruntaient un itinéraire plus long de 4 km pour se rendre au centre commercial. Même si un demi-kilomètre de la route doit encore être terminé, la population locale, y compris les élèves des écoles primaires et secondaires proches, utilise la section dégagée.

« Maintenant, cela a rendu les gens heureux, et moi aussi. Mon travail a aidé des gens de toutes sortes », a-t-il déclaré.

Il entend bien continuer à creuser la partie restante, même si d’autres villageois ont refusé de l’aider car personne ne veut travailler sans rémunération.

Son histoire a été mise sur Facebook par Kinyungu Micheke, qui a salué la persistance de M. Muchami après la réponse insignifiante du gouvernement local à qui il avait demandé de l’aide.

5 Commentaires

  1. Cet homme mérite toute notre attention et devrait être un exemple de persévérance et d’abnégation pour tous « nos jeunes » et ses compatriotes.La persévérance est toujours positive et alliée à l’union,mène à la réussite .

  2. « Ce qui fait la force d’un individu, ce n’est pas sa capacité à soulever un poids, mais son aptitude à alléger celui des astres »

  3. Un exemple à suire par nos populations en RDC que de passer les journées à se plaindre ou pleurnicher
    Les gens croient que seuls les politiques peuvent changer la vie des communautés , ils ne savent pas qu’eux aussi ont des solutions
    Moi aussi je suis volontaire comme lui. Passez lui mes contacts en vue d’un.programme africain d’echanges sur les bonnes pratiques et attitudes
    Email: [email protected]
    Tél.;+243812063124

Répondre à ROLAND Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here