Chimamanda Adichie, première femme africaine à tenir le discours de remise des diplômes de Yale

0
1187


Chimamanda Ngozi Adichie, la célèbre écrivaine à la plume de haute haleine, auteure de succès comme que “Americanah” et “Nous devrions tous être féministes”, vient de marquer l’histoire en devenant la première africaine à prononcer un discours lors de la remise des diplômes de l’Université de Yale ce week-end.

Tenant ses origines du Nigeria, l’écrivaine a tenu un discours lors de l’ouverture des cours lors de la 318e cérémonie de lancement de la prestigieuse école. Elle même qui a fait ses études à Yale était bien placée pour être la personne à se prononcer ce jour-là.  Elle en a profité pour évoquer des sujets tels que la justice sociale et l’égalité des sexes.

« Soyez ouvert à changer d’avis. C’est souvent un signe de croissance. Soyez ouvert à la possibilité que vous pourriez avoir tort. L’idéologie est une bonne chose, mais si vous constatez que vous cédez sans réserve à chaque orthodoxie de l’idéologie à laquelle vous adhérez, il est peut-être temps de faire preuve d’une certaine agilité. a-t-elle dit pendant son discours. »

Avant elle, plusieurs grandes personnalités avaient eut l’honneur de présider la cérémonie annuelle, on peut citer le sénateur Cory Booker, les anciens secrétaires d’État John Kerry et Hillary Clinton, l’acteur Tom Hanks et l’ancien vice-président Joe Biden.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here