Cote d’Ivoire : Tiken Jah Fakoly ouvre la première bibliothèque de reggae en Afrique

0
2978

Tiken Jah Fakoly, né Doumbia Moussa Fakoly, a inauguré le 30 avril dernier à Abidjan, une bibliothèque reggae dont l’objectif est de pousser les jeunes à s’intéresser davantage au reggae. Une initiative qu’il a fait suivre par la présentation de son nouvel album.

« On entend souvent les gens dire que si l’on veut cacher quelque chose à un africain, il faut la mettre dans un livre. Nous voulons corriger cette mentalité que les gens ont de nous » a déclaré l’artiste dont la bibliothèque a trouvé refuge dans sa maison.

Selon lui, la Côte d’Ivoire et un pays dans lequel le reggae a sa place c’est dans cette mesure que se justifie toute l’ambition qu’il porte de mettre à disposition de tous les intéressés cette bibliothèque.

« On a tellement de talents et beaucoup de jeunes veulent suivre nos traces, il était donc très important qu’ils soient informés sur la musique Jamaïcaine et sur l’Afrique » a-t-il ajouté. Expliquant que l’accès est ouvert à tous mais l’adhérent devra payer une somme de 200f pour bénéficier de toutes ces connaissances dont regorgent ces manuels.

Ce qui lui permet d’avoir cette idée c’est lorsqu’il assistait à une exposition qui s’est tenue à paris à travers laquelle plusieurs livres de reggae avaient été présentés.

ce projet poussera d’avantage les jeunes de maximiser leurs connaissances sur ce style musical, son histoire, des acteurs d’Afrique et du monde. La bibliothèque s’y remplie de livres de Bob Marley, Tiken Jah et une pléthore d’autres figures du reggae.

L’artiste en a profité pour présenter son nouvel album . « Cet album est composé de 12 titres, dont le titre principal est le monde est chaud » a-t-il indiqué en ajoutant que c’est un album qui parle de l’environnement, de la réussite, de la politique et bien d’autres thèmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here