Dali Misha, 25 ans, une copywriter à la plume de haute haleine

0
926

Dali Misha Touré, est une jeune maman de 5 enfants âgée de 25 ans et vivant à Aulnay-sous-Bois. Etudiante en psychothérapie, elle est présidente d’une association (Apprendre et comprendre ensemble  » connue sous le nom de la Madrassah Al Jannah) qui dispense des cours de Coran, arabe et science islamique pour enfants, femmes et hommes.. Avec cette association, elle et son équipe donnent à leurs élèves les bases nécessaires pour une meilleure compréhension de l’arabe et de facto leur permettent de mieux se rapprocher et de comprendre les principes sur lesquels se pose la religion musulmane.

Parallèlement à ses activités, Dali Misha Touré est écrivain. Son premier livre, elle l’a écrit quand elle avait 14 ans. Une tension constante s’est créée entre l’écriture et elle. Quelques années plus tard, elle publie trois autres livres en auto-édition (Confidences, Cicatrices, Le bleus de l’âme et « J’ai tué ma mère »).

Son premier roman, « Cicatrices », raconte l’histoire d’une jeune fille, quelque part en banlieue parisienne, qui a grandit entre disputes et manque d’intimité, complicités inattendues et rares fêtes, discipline stricte et incompréhensions à l’école. Redoutant la violence qu’elle voit monter en elle, elle décide d’apprivoiser les mots. Ce sont eux qui lui permettront de tracer sa route, mais aussi de construire un lien enfin solide avec les siens.

Il est sorti le 22 août dernier et est disponible à la Fnac à travers ce lien : https://livre.fnac.com/a13495500/Dali-Misha-Toure-Cicatrices

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here