Mentor, activiste politique, leader communautaire, conférencier et conseiller en motivation, sont les noms qui qualifient le sénégalais Thione Niang. Considéré comme l’un des 10 jeunes militants qui changent le monde en 2013, son parcours personnel témoigne de la grandeur de ses rêves. A l’âge de 30 ans, il a été coprésident de la campagne de l’ancien président américain, Barack Obama.

Si la réussite de Thione Niang suscite beaucoup d’admiration chez bon nombre de jeunes africains aujourd’hui, le chemin vers le succès n’a pas été facile. Il lui a fallu beaucoup de courage, d’abnégation et d’espoir pour parvenir à l’accomplissement de ses rêves. Natif de Kaolack, Thione était dans une famille de 28 enfants. Après son baccalauréat, il s’est vu refuser trois fois sa demande de visa pour les États-Unis. Il pose finalement les pieds à New York en juillet 2000, avec 20 dollars en poche et quelques mots d’anglais.
« QUAND J’ÉTAIS EN CLASSE DE 4E, MON PROFESSEUR AVAIT PARLÉ DE KOFFI ANNAN ET ÇA M’A FAIT RÊVER », déclare-t-il.
Pendant ces débuts au pays de l’Oncle Sam, il travaille dans un hôtel en tant que laveur de tables pour subvenir à ses besoins et payer ses cours universitaires. Il tient aussi à aider sa famille, restée au Sénégal, et à honorer une promesse faite à sa mère.
«À L’ÂGE DE 12 ANS, J’AVAIS PROMIS À MA MÈRE QUE LE JOUR OÙ J’ALLAIS COMMENCER À TRAVAILLER, ELLE N’ALLAIT PLUS JAMAIS GALÉRER. CETTE PROMESSE NE M’A JAMAIS QUITTÉ» -THIONE NIANG
Aussitôt qu’il reçoit sa première paie, il envoie aussitôt un mandat à sa mère.
«NON SEULEMENT MON RÊVE D’AIDER MA FAMILLE EST DEVENU RÉALITÉ, MAIS J’AI AUSSI RAMENÉ LE SOURIRE SUR LE VISAGE DE MA MÈRE. CE JOUR-LÀ, J’AI CHANGÉ SA VIE D’UNE CERTAINE MANIÈRE. SON PETIT THIONE ÉTAIT DEVENU GRAND ET IL AVAIT TENU SA PROMESSE.» – THIONE NIANG
C’est en fréquentant le collège dans l’Ohio que Thione s’engage dans la politique. Il devient président des jeunes démocrates du comité de Cuyahoga, président national du caucus des jeunes démocrates d’Amérique et président du comité des affaires internationales pour les jeunes démocrates d’Amérique. Il fait campagne pour divers candidats politiques locaux et étatiques, ainsi que pour le président Barack Obama, lors de l’élection présidentielle de 2008.
Malgré ce parcours exceptionnel à un si jeune âge, Thione Niang garde la tête sur les épaules et sait d’où il vient. Il n’oublie pas ses origines et il caresse plusieurs grands projets sur le continent.

En 2009, il a lancé le GIVE1 PROJECT, une organisation mondiale à but non lucratif, qui est portée sur l’engagement et à l’autonomisation des jeunes leaders pour la poursuite du progrès social, économique et politique dans leurs communautés. L’organisation est présente en France, aux États-Unis, au Sénégal, au Bénin, au Canada, au Togo, en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Gabon, au Burkina Faso, en Turquie, en Belgique, en Guinée Conakry et au Japon.

Infatigable, il est aussi le créateur et l’animateur du THIONE NIANG SHOW, un forum en ligne dédié à l’engagement social et à la sensibilisation aux enjeux actuels des arts, de la société, des affaires et de la politique.Au Sénégal, il a mis en place de grands incubateurs d’entreprises qui forment chaque mois 75 jeunes entrepreneurs.En Gambie, il forme de jeunes entrepreneurs, ainsi que ceux qui ont des projets dans l’agriculture, avec un modèle économique qui repose sur le secteur privé.
« JE VEUX ÊTRE UN MENTOR POUR LES JEUNES. CAR, EN REPENSANT AUX ANNÉES DE DIFFICULTÉS, JE ME RAPPELLE COMBIEN J’AURAIS AIMÉ ÊTRE ACCOMPAGNÉ POUR GRAVIR LES ÉCHELONS BEAUCOUP PLUS VITE. POUR MOI, ÇA A PRIS DU TEMPS, MAIS POUR CERTAINS DE CES JEUNES-LÀ, MAINTENANT, C’EST POSSIBLE, C’EST CE QUE JE DIS À LA JEUNESSE PARTOUT. » – THIONE NIANG
En 2014, Thione Niang s’associe avec la star internationale Akon pour cofonder « Akon Lighting Africa« . C’est une initiative qui répond aux problèmes d’énergie dans les villages isolés, les zones périurbaines et urbaines d’Afrique. L’objectif étant de fournir l’électricité à 1 million de foyers en Afrique.
Avec Akon et Samba Bathily, ils lancent Solektra
International, la principale société d’énergie solaire en Afrique. Ils inaugurent la première académie dédiée au solaire à Bamako, au Mali. L’objectif de la Solektra Solar Academy est de former chaque année 200 ouvriers qualifiés, techniciens et ingénieurs venus de toute l’Afrique. C’est une formation, à la fois théorique et pratique, orientée sur les enjeux propres au continent, tels que le développement de systèmes d’électrification décentralisée en milieu rural.
Thione Niang a aussi fondé le groupe TN Consulting, dont il est le PDG. L’objectif du groupe consiste à améliorer les communications et les relations entre les gouvernements et les organisations mondiales.
En février 2011, il est nommé par le Centre for American comme l’un des dix jeunes militants noirs les plus audacieux de l’Amérique. Il est aussi nommé coprésident national de GEN44, chargé d’amasser des fonds pour la campagne Obama for America, pour les individus de moins de quarante ans. En 2012, l’afropreneur est présenté dans le numéro de Change Maker issue du magazine Applause Africa.
Sans fatigue, en mars 2013, il est encore nommé par Complex Magazine comme l’un des 10 jeunes militants qui changent le monde.
La même année, le président Yayi Boni lui décerne la distinction Commandeur de l’Ordre national du Bénin, en reconnaissance du travail de Give1 Project pour inspirer les jeunes du Bénin depuis 2011. Une liste qui ne cesse de s’accroître.Avec toutes ses distinctions,l’afropreneur soutient que, pour réussir, il faut beaucoup d’optimisme, de persévérance, de travail et de patience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here