En 2 ans, elle devient millionnaire, en créant les culottes étanches pour les flux menstruels

0
20027


Cette maman de deux enfants a transformé et modernisé les «culottes de grand-mère» en une marque et sa société vaut aujourd’hui un million de dollars. Crystal Etienne, fondatrice et PDG de Ruby Love anciennement connue sous le nom de PantyProp, explique dans la presse d’Outre-Atlantique, comment lui est venue l’idée de se lancer dans ce business de culottes et pourquoi la concurrence est nécessaire pour dépasser ses propres objectifs. A ce jour, Crystal Etienne est la première afro-américaine à créer son entreprise en deux ans sur un thème tabou : l’hygiène féminine. Deux ans après sa création, la compagnie a augmenter son chiffre d’Affaires de 400%, grâce, seulement, au bouche à oreille.

En 2015, après avoir échoué à trouver une solution pour se protéger des fuites abondantes dès l’apparition de ses règles, Crystal Etienne invente PantyProp, une marque qui produit des sous-vêtements et des maillots de bain avec une protection étanche. Ce n’était pas encore le cas en 2015. «La plupart des produits concurrents proposent simplement des couches que vous devez encore utiliser avec un tampon pour les rendre étanche». indique la mère de famille. «Je souffre de SOPK (Le Syndrome des Ovaires Polykystiques), j’ai donc un flux très important et je n’ai mon cycle menstruel que deux fois par an. Mais quand ça vient, c’est très lourd. Ces articles n’étaient donc pas pour moi.».

Avant de fonder la marque Ruby Love, la chef d’Entreprise était souvent mal à l’aise : «A la vingtaine, après avoir donné naissance à ma fille, j’ai commencé à ressentir une légère fuite de la vessie quand je riais ou toussais. Puis à la trentaine, mon cycle menstruel est devenu irrégulier. Parfois, je menstruais pendant 2 voire 3 semaines. Mon écoulement était très lourd, ce qui rendait inconfortable le port de tampons».

Crystal Etienne désespère : «Un jour» raconte t-elle, «j’étais simplement agacée par ma serviette hygiénique. Elle dépassait de mes sous-vêtements pendant que j’étais allongée sur mon lit à essayer de me détendre, et je me souviens de m’être sentie dégoûtante. Je me suis dit que cette vie de règle est tellement moche, qu’il devait y avoir une meilleure façon pour l’appréhender».

Ces inconforts répétés la «persuadent» de créer son propre prototype, sa propre marque : «PantyProp» est née qui sera renommée Ruby Love plus tard.

«Je me suis assurée d’écouter toutes les recommandations des femmes utilisant des serviettes hygiéniques, celles qui étaient victimes des lourds problèmes périodiques, à savoir les fuites arrières, latérales et avant sur leurs sous-vêtements. Notre doublure intégrée est non seulement absorbante, mais elle s’incline également correctement sous la cavité du corps pour absorber le flux, immédiatement dès le début, ce qui aide à stopper les écoulements qui se produisent souvent avec le port de coussinets avec ou sans ailes».

«Mon mariage est mon lieu de confort. Mon mari est serein. C’est une personne tellement calme que sa présence me calme» (Crystal Etienne).

Aujourd’hui, la marque Ruby Love, est l’une des meilleures sur le marché : «J’ai créé des maillots de bain d’époque pour qu’aucune femme ne se sente isolée à la plage ou à la piscine si ses règles arrivent en vacances. J’ai créé des shorts de sommeil étanches pour que personne n’ait à se soucier de se réveiller avec une fuite. Et j’ai également conçu des sous-vêtements étanches pour les personnes qui souffrent d’incontinence et de menstruations abondantes, ainsi que pour les femmes et les filles ayant des besoins spéciaux qui ne peuvent pas utiliser de tampons».

Autodidacte, Crystal Etienne est devenue une femme d’Affaires qui a fait croître son Entreprise avec très peu de fonds d’investisseurs mais avec un projet clair : « Les marques discutent toujours du fitness, du bien-être et de la bonne alimentation, mais aucune marque n’a jamais abordé une bonne hygiène féminine. Chez Ruby Love, nous avons développer un système social autour de notre produit, C’était un autre de nos plus grands défis». Crystal mère d’un garçon et d’une fille conseille aux mamans comment aborder ce sujet tabou avec leur fille.

La compagnie Ruby Love a dépassé le million de dollars de revenus en 2017 et devait atteindre 18 millions de dollars fin 2019. Ruby Love propose une collection complète de 30 articles uniques mais aussi des vêtements de sport, des maillots de bain, des vêtements de nuit et des sous-vêtements.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Crystal Source Project Entrepreneur

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here