Essai des premières voitures hybrides créée en Ouganda

0
9311

Kiira Motors Corporation (KMC) est «une société de fabrication automobile lancée par le gouvernement ougandais et l’Université de Makerere pour promouvoir la création de valeur dans l’industrie automobile nationale afin de créer des emplois et de diversifier l’économie, indique le site Web de la société. 

KMC a pour finalité d’apporter des résolutions de mobilité verte durable pour l’avenir, alors que ses trois soubassements stratégiques sont la valeur pour le client, le potentiel pour la communauté et le profit pour les actionnaires. La société possède trois véhicules conceptuels: le Kiira EV POC – le premier véhicule électrique en Afrique; le Kiira EV Smack – le premier véhicule électrique hybride d’Afrique; et Kayoola Solar Bus – le premier bus électrique à énergie solaire d’Afrique. 

KMC est aussi le digne récipiendaire du prix du leadership en innovation visionnaire Frost and Sullivan 2016 dans le domaine de la mobilité durable. Le kiira EV Smack de la société, a été conduit par le journaliste expert Andrew Mwenda et le chanteur Bebe Cool dans le quartier des affaires de Kampala. 

Le site web fait savoir que le Smack est « le premier hybride électrique conçu et construit en Afrique » La berline à cinq roues motrices avant est outillée d’un « moteur de traction alimenté par un groupe de batteries rechargeables et d’un générateur à moteur à combustion interne… Cette configuration de deux sources d’alimentation assure une autonomie illimitée et augmente l’efficacité du groupe motopropulseur, améliorant ainsi l’économie de carburant ».

L’idée d’incitation de la création de KMC est venue en 2017 lorsqu’un groupe d’étudiants et de membres du personnel de l’université Makerere a participé au Sommet  de la conception de véhicules aux Etats-Unis, organisé par le Massachusetts Institute of Technology (MIT). Elle a été concrétisée en 2009, lorsque l’université a empochée l’argent du programme d’initiative présidentielle pour l’innovation en science et technologie. 

Il est, dès lors soutenu par cette initiative pour lancer le développement et l’innovation dans l’industrie automobile, la création d’emplois et la diversification de l’économie du pays. Le gouvernement qui agit par l’intervalle de l’Ouganda Investment Authority, a même octroyé 100 hectares de terres au parc industriel et commercial de Jinja pour la construction de l’usine de véhicules de Kiira et leur a fourni des milliards pour que des voitures de fabrication ougandaise soient mises en circulation d’ici 2022. 

Paul Isaac Musasizi, PDG de KMC, a indiqué que les exigences minimales pour le lancement de la production initiale seraient enfin en place d’ici décembre 2019. En somme, le projet engendrera 2 000 emplois directs et environ 12 000 emplois indirects aux Ougandais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here