Floriane, l’entrepreneur qui entend démocratiser la pâtisserie traditionnelle au Burkina

0
1938


Et si on vous disait qu’il existe des gâteaux si parfait que tout le monde en raffolerait. Dès gâteaux aux saveurs qui enchantent les papilles et laissent un sourire béat de plaisir sur le visage des personnes qui ont la chance d’en goûter. Cette pâtisserie existe et Florianne Savadogo en est l’une des principales promotrices au pays des hommes intègres 

Née au Sénégal, Florianne Savadogo est une jeune entrepreneur burkinabè âgée de 30 ans , qui s’affirme dans le secteur de la pâtisserie fait maison. Sa passion pour cette activité n’a cessé de la pousser à se surpasser au quotidien et faire d’elle cette pâtissière talentueuse qu’elle est aujourd’hui. Pourtant autodidacte, son objectif, est de démocratiser le secteur de la pâtisserie au Burkina et partout en Afrique. Le raffinement et la saveur esquissée des pâtisseries qu’elle diffuse créent un véritable engouement autour de son entreprise. 

Son talent est tel qu’elle est à elle seule un véritable plébiscite populaire qui étend sa clientèle bien au delà des frontières du pays des hommes intègres. Revenons un temps soit peu sur le quotidien de cette femme pugnace qui a bien voulu nous accorder une interview. 

Les fées maisons By Flo qu’est ce que c’est ?

Alors les fées maison – By Flo, c’est une chaine de restauration et pâtisserie traditionnelle entièrement faite maison. Nous intervenons dans les anniversaires, les mariages, les fêtes et pour tout autre occasion. Nous fournissons des mets salés et sucrés (crêpes, gratins, petits fours, gâteaux, etc.), le tout sur commande des clients.

Qu’est ce qui vous a poussé à lancer Les fées maisons By Flo ?

Déjà j’aime la cuisine, et j’ai eu la chance d’être entourée de super amis qui appréciaient bien « ma bouffe ». C’est donc déjà par amour que j’ai lancé les fées maison. Par ailleurs, je pense avoir cette fibre d’entrepreneur depuis fort longtemps. Personnellement je crois que la meilleure façon d’être épanouie professionnellement, c’est de travailler dans un domaine que nous aimons et pour lequel nous prêt à fournir le plus d’efforts. Moi j’ai trouvé mon domaine et c’est la cuisine.

Quelle est la philosophie de Les fées maisons By Flo ?

Alors notre philosophie, c’est de retranscrire tout l’amour et la passion dans nos plats. L’idée derrière laquelle les plats commercialisés soient faits dans un cadre domestique, donne la garantie d’une cuisine de qualité. Nous faisons attention aux apports qualitatifs, nutritifs, caloriques et aussi sanitaires pour donner le meilleur rendu dans notre cuisine. C’est très important de donner de beaux, mais aussi de bons et saints plats.

Un client veut commander un gâteau personnalisé comment cela se passe-t-il, que doit-il faire exactement ?

Alors, tout dépend de ce qu’il entend par personnalisé. La plus part des pâtisseries déjà présentées sont le fruit de notre imaginations. Aussi, le plus souvent, mes clients aiment bien l’idée de me laisser le choix de leur déco. Jusque là, je pense que nous nous en sommes bien tirés (les retours sont plutôt positifsJ). Je me rappelle lors d’un mariage (mon 1er d’ailleurs), le client m’avait demandé une pièce montée dotée d’une unité centrale (gâteau central) avec des cups-cakes… ce que nous avons adoré faire. Le résultat et les retours on été positifs. En ce qui concerne les mets salées, nous avons un catalogue de ce que nous faisons et c’est assez standard. Avec le temps et les sollicitations, le catalogue sera appelé à grandir et à se diversifier. Toutefois, nos clients discutent directement avec moi et ensemble nous voyons ce qu’ils désirent. Nous sommes là pour les clients, ils sont Rois chez nous, donc nous faisons tout pour répondre favorablement à leur désire (bien sûr dans la mesure de nos capacités).

Comment les clients accèdent-ils à vos services ? Quelle est la stratégie marketing de Les fées maisons By Flo ?

Alors, nous sommes joignables à travers plusieurs canaux : facebook, instagram, whatsapp, téléphone, adresse géographique, et par mail. Bientôt s’il plait à Dieu nous disposerons également d’un site internet. Ils leur suffit donc de prendre attache auprès de nous à travers ces différents canaux et de nous détailler leur souhaits. Stratégiquement nous sommes très actifs sur les réseaux sociaux, ce qui nous permet de toucher le maximum de personnes (toutes couches confondues) Nous faisons des pubs, promotions ciblées. Nous offrons systématiquement des réductions aux gros clients (grosses commandes) et des cadeaux à nos nouveaux et fidèles clients. A long terme il y a des cartes de fidélité que nous mettrons en place, des moyens de paiement/abonnement afin que les clients qui le souhaitent bénéficient de nos services à temps pleins.

Qu’est ce qui est le plus dur quand on gère une activité comme Les fées maisons By Flo ?

Alors je pense que le plus dure, c’est la satisfaction du client. C’est d’ailleurs notre cheval de bataille. Je dis cela parce qu’actuellement je travaille seule, et donc c’est souvent pas évident de répondre à toutes les sollicitations. Par ailleurs, nous sommes dans la restauration lente, à l’inverse de celle rapide (fast-food, crêperie, etc.), il y a donc souvent des contraintes liées au temps et délais de livraison.

Exercez vous une autre activité à part Les fées maisons By Flo ?

Oui, initialement je suis collaboratrice dans une banque de la place. Je suis titulaire d’un MBA en audit et control de gestion.

Avez-vous des commandes hors du Burkina? Si oui comment vous faites pour les livrer ?

Alors, oui j’ai déjà une commande pour un Mariage en Novembre 2018 et c’était au Sénégal. Hey bin je me déplace, avec mon matériel de travail. Je bouge avec l’indispensable. Tout ce qui concerne les matières premières pour la confection des gâteaux et autres mets, déco sont payés surplace. 

Qu’est ce qui différencie Les fées maisons By Flo de la rude concurrence ?

Rire… vous savez je suis autodidacte dans ce domaine. Il faut mettre à l’esprit qu’il y a toujours meilleur que soit. Cela nous permet de garder les pieds sur terre, d’être vigilant et surtout  de continuer à travailler dure. Je pense que ce qui me différencie de la rude concurrence, c’est déjà l’amour pour le métier. Vous savez à ce jour je suis seule a réaliser ses créations et j’ai toujours autant de plaisir à travailler même dans le cas de très grosses commandes et d’extrême fatigue. Aussi, il y a un élément important, c’est que j’aime le contact et créer les liens, ce qui fait qu’aujourd’hui je suis devenue l’amie de beaucoup de mes clients (es) (rire). Par ailleurs, je n’hésite pas à aider ou à recommander certains de mes concurrents lorsque je ne sais pas faire telle ou telle chose ou simplement lorsque je suis débordée. Je crois que la reconnaissance des plus doués est importante dans ce domaine. Enfin j’ai les idées bien claires sur mes projets de restauration. Il faut avoir une vision et je l’ai. D’autres cherchent juste leur argent et à la longue souvent délèguent la totalité de leur travail… Écoutez je ne me vois pas déléguer les taches les plus délicates de mes réalisations… je suis patron et je travaille au même titre que les employés (faut montrer le bon exemple). Je pense que tous ces éléments font de moi, un concurrent à prendre très au sérieux (rire).

Quelle définition avez-vous de l’entrepreneuriat en Afrique ?

Vous savez, la démographie la plus jeune se trouve en Afrique. Et une étude (OIF) a révélé que 7/10 jeunes africains vivent de leurs propres activités (l’entreprenariat). Il faut noter aussi que l’Afrique est l’une des pages (si je puis me permettre) les plus vierges du livre en matière d’entreprenariat. Il y a beaucoup à faire mais aussi beaucoup d’opportunités. La preuve, que ce soit dans le secteur de la communication, des télécoms, bancaire, les plus grandes multinationales se ruent sur notre continent et se bataillent les parts de marches, qui sont encore tres grosses. Je pense nous devrions prendre les devant. Etre formé pour entreprendre en plus du circuit normal scolaire et universitaire que l’on connait tous… Nous devons créer de la richesse, tout en créant des opportunités de business et d’emplois. Il y a actuellement tellement de diplômés qui sortent chaque année… tout le monde ne peut pas être recrutés et c’est un fait. L’entreprenariat en Afrique c’est la clé pour l’indépendance financière. Je le crois.

Comment voyez-vous Les fées maisons By Flo dans cinq ou dix ans ?

Bin je nous vois loin (Rire…). Alors plus sérieusement, nous avons bon nombres de projets que nous comptons réaliser tout au long des années qui viennent (s’il plait à Dieu). Nous souhaitons mettre en place un magazine/livret de cuisine, un site internet du type 750g ou tous les chefs africains (comme Chef Abégan chef Loïc Dablé, chef Anto…) et tous amateurs sérieux de cuisine (confirmés comme, Karelle, Coco, les ateliers de Corine, Astou cuisine,…) pourront proposer leur propre recette. Par ailleurs, nous souhaitons créer une confiserie toujours dans l’élan des « faits maison », avec des saveurs entièrement locales (pain de singe, bissap, karité, moringa, etc…). Idéalement ces confiseries seraient vendues à l’échelle internationale. Dans la même lancée de vente à l’internationale, nous souhaitons mettre en place une plate forme qui servira à la présentation, à la vente de produits culinaires africains dans un premier temps. Enfin, nous souhaitons ouvrir une boulangerie, et plus tard un salon de thé.

Comment faire pour vous joindre ?

Alors vous pouvez nous joindre à partir de ces différents accès :

Facebook : les fées maison – By Flo

Instagram : les fées maison – By Flo

E-mail : lesfeesmaisondeflo@gmail.com​

Tel : +226 65594633​

Adresse Géo : Ouagadougou, Patte d’Oie, Secteur 52, non loin du terrain de L’asfa Yennenga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here