Mafé burger ou yassa burger ça vous dit ? C’est possible d’en manger grâce à ces deux camerounais

0
11962

Respectivement âgés de 24 et 25 ans, les tontons Freddy et Gaudrey comme ils se font appelés, marie le plus célèbre des sandwichs (le burger), aux recettes du continent africain. Avec leurs saveurs osées et épicées, Freddy et Gaudrey Chokote veulent faire voyager leurs clients sans que ces derniers puissent bouger du restaurant « Burger Afro ».

D’origine camerounaise, ces deux frères proposent un menu atypique. Mafé Burger (sauce d’arachide). Yassa burger pour une destination du Sénégal, Dg burger pour une destination du Cameroun. 

La surprise de la maison, le Wakanda burger- destination Wankada. Un burger noir avec une sauce au « mbongo tjobi » qui est une spécialité des  Bassas du Cameroun. Les deux frères ont remplacés les frites qui sont dans le burger par la banane Plantin. Ils ont adapté les plats traditionnels du continent comme: le mafé, le mbongo dans le burger.

A travers Burger Afro qui est le nom du restaurant, les deux frères souhaitent faire connaître la gastronomie africaine partout. « Burger Afro c’est un voyage au berceau de l’humanité », soutient tonton Freddy. Le Burger Afro à divers goûts et plusieurs variétés.

Au delà du burger, le concept se veut offrir un univers. Une fois entrer dans le restaurant, le client est accueilli par des musiques afro, avec de la décoration à L’Africaine. Les délices sont accessibles à 15 euros soit 10 000 F CFA. Les afropreneurs ont mis deux à trois mois pour avoir la parfaite recette du mafé burger. L’ingrédient principal est l’arachide, et ils ont tout mis en œuvre pour que la sauce soit la plus identique possible au mafé traditionnel.

Freddy âgé de 24 avec un BTS en hôtellerie et Gaudrey 25 ans avec un Master 2 en management international, ont un parcours différents mais partagent une même passion pour la cuisine et pour l’Afrique. Avec leurs parcours respectifs les deux hommes ont cumulés leurs connaissances pour le bon fonctionnement du restaurant.

« Cela nous fait gagner en expérience. Aujourd’hui on est en place une fois par semaine. Ça nous permet de travailler une fois et reste de la semaine réfléchir à comment on pourrait progresser. Et également aussi pour créer une communauté notamment au sein des réseaux sociaux qui nous permettra de convaincre un investisseur qui va investir pour créer un vrai restaurant », indique tonton Gaudrey.

La prochaine étape pour Burger Afro est d’élargir son champ d’activité et s’implanter dans les régions africaines. D’ici décembre 2019, les deux frères espèrent atteindre chaque semaine des centaines de « neveux » clients pour faire connaître leurs produits et surtout les saveurs africaines.

Ambitieux et déterminés, les deux hommes comptent ouvrir un vrai restaurant cette année en île de France. En 2021, ils comptent investir dans deux grandes capitales africaines. Avec l’aide des investisseurs qui seront en accord avec leur vision, leur concept et qui souhaitent partager cette aventure avec eux en propageant les différentes cultures africaines à travers le monde.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here