Il devient avocat, pour reconquérir les terres que sa famille a perdu il y a 23 ans

0
1726

D’aucuns disent que nos vies sont définies par la somme de nos choix. Mais ce ne sont pas vraiment nos choix qui distinguent qui nous sommes. C’est notre engagement pour eux. Jordan Kinyera était âgé de six ans quand sa famille s’est vu dépossédée de ses terres en Ouganda. 18 ans après ce drame, le jeune ougandais est devenu avocat après avoir suivit des études en droit. Un rêve devenu réalité. Ce qui déterminait ce rêve par contre était bien plus fort que tout.

Dès lors qu’il a enfilé sa robe d’avocat, Maitre Jordan Kinyera a décidé de mettre en œuvre les démarches judiciaires pour sortir du frigo un litige foncier vieux de deux décennies qui opposait sa famille à d’autres personnes vivant dans le même quartier en 1996. Ces personnes même qui avaient retiré les terres à sa famille. Lundi dernier la justice a sortie son verdict et a donné raison à la famille Kinyera en leur rendant toutes leurs terres.

« Mon père était à la retraite. Il n’avait pas beaucoup de ressources. Il ne gagnait rien à l’époque. Il était désespéré. Il y a quelque chose qui vous prive de votre humanité devant une situation comme celle-là, quand vous n’êtes pas capable de faire quelque chose. C’est ce qui m’a le plus motivé », raconte Jordan Kinyera. »

Les terres seront tenues désormais par les plus jeunes de la famille car le père, âgé de 82 ans n’est plus en mesure de tout gérer. L’histoire de Jordan Kinyera s’inscrit d’une page blanche comme une source de motivation à fin de réaliser ses rêves les plus fous et de ne jamais abdiquer devant une quelconque difficulté.

Mouhammad Ali disait : « Un grand rêve porte en lui même la motivation nécessaire à sa propre réalisation »

Les litiges fonciers quant à eux sont monnaies courantes en Ouganda à telle enseigne qu’une unité a été spécialement mise en place au sein de la Haute Cour pour les régler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here