La légende Tiger Wood remporte son 15e titre du Grand Chelem après 11 années d’absence

0
765

L’Américain Tiger Woods a gagné dimanche dernier le Masters d’Augusta, aux États-Unis, son 15e titre du Grand Chelem, après plusieurs années hors de toute compétition. Il y a moins de deux ans on ne pensait plus le revoir sur les pelouses de golf après avoir subi bon nombre d’opérations dorsales.

Le meilleur joueur de golf de tous les temps avait vraiment déserté les pistes. Depuis l’US Open 2008 le champion n’avait plus gagné aucun tournoi. Hier, après onze années d’attente, il a pu le faire avec brio lors du Master d’Augusta qui s’est tenu aux États-Unis. Après cette victoire, en totalisant 81 titres PG, l’afro-américain n’est plus qu’à trois longueur du record de victoires en Grand Chelem de l’incroyable Jack Nicklaus.

Il a pu s’imposer en accumulant 275 (-13) d’un coup ses adversaires Dustin Johnson, Xander Schauffele et Brooks Koepka, 2e ex aequo (276, -12). À l’entame du 4e tour, perd pied à remettant ainsi à l’afro-américain de réaliser l’un des come back les plus mémorables de l’histoire de ce sport. Vêtu de son fameux polo rouge, il a laisser jaillir tout son talent pour s’imposer de la manière la plus mémorable. Il y a 16 mois, on aurait pu imaginer revoir cette scène quand on sait qu’il avait quand même subi quatre opérations du dos entre 2014 et 2017.

L’année dernière, il s’était magnifiquement illustré avec un retour des plus mémorables en finissant 6e lors du British Open et 2e du championnat PGA et en gagnant le Tour Championship, son premier titre sur la pelouse PGA depuis cinq ans. Il a gagné le Masters pour la cinquième fois de sa carrière, 22 ans après son premier sacre à Augusta, dans l’Etat de Géorgie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here