Laetitia Ky, l’Ivoirienne qui transforme ses cheveux en œuvre d’artistes

0
3318

Ivoirienne âgée de 24 ans Laetitia Ky n’a pas besoin de parler, ses cheveux le font pour elle. La fashion designer sculpte les cheveux. Elle utilise la sculpture capillaire comme moyen d’expression identitaire et de militantisme féministe. Star sur les réseaux sociaux, la jeune femme cumule près de 171 000 followers sur instagram et plus de 40 000 sur facebook. Ce qui lui a d’ailleurs valu une parution de quelques fractions de secondes dans la mini campagne vidéo de facebook pour le lancement de son application « Facebook for ceators ». 

Depuis toute petite, déjà Laetitia était douée pour les tresses. Elle se coiffait toute seule, parfois sa maman, ses petites sœurs. C’est en 2016, lorsque la jeune femme a découverte des photos de femmes africaines des tribus. Elles étaient habillées et coiffées façon africain. A partir de là elle s’est demander comment s’était possible de faire de pareille tresses avec des cheveux et elles voulaient le faire coûte que coûte. C’est comme ça qu’elle a commencée à s’amuser à faire des tresses sur ses cheveux et aujourd’hui, elle fait carrément des sculptures sur sa tête.

Pourquoi le choix des cheveux comme moyen d’expression ? Voyant que de plus en plus les femmes commençaient à revenir à leurs cheveux naturels. Selon la fashion designer, les cheveux ça parle. Pour faire tenir ses cheveux, elle utilise des aiguilles, de la laine et surtout du fil de fer pour donner toute ses formes et toutes ses mobilités à ses cheveux. Elle rajoute parfois des laines et autres produits en fonction de la forme qu’elle souhaite donner à ses cheveux.

Laetitia fait ses coiffures sans aides extérieur.

«  Je fais mes coiffures toute seule. Je m’assois devant mon miroir. Je fais, je refais jusqu’à obtenir ce que je veux. Par contre pour prendre la photo, quelques fois je fais appel à ma petite sœur », indique-t-elle. « Ce sont des coiffures que je fais pour le shoot photo et je les défait après. Je fais toujours attention à ne pas serrer pour ne pas nuire au cuir chevelure », continue-t-elle.

L’artiste, a également lancé un concept de tresses avec des pagnes africains. Ces tresses sont grandement sollicitées par les femmes. Mais Laetitia ne fait de coiffures sur autres personnes. Elle fait des tutoriels, et œuvre, Sculpture en arbre, carte de l’Afrique, en wax, main, sapin de noël etc. L’artiste et fashion designer, a gagné aujourd’hui en notoriété. Elle est approché par plusieurs marques pour de la publicité, notamment des marques capillaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here