Le Ghana devient le premier producteur d’or d’Afrique

0
880

Le Ghana a toujours été connu pour être un pays qui regorge d’or. C’est d’ailleurs grâce à cette ressource que les colons l’avait appelé « Gold Coast ». Selon le  

«Commodity Markets Outlook» publié par la banque mondiale, le pays a produit plus de 158 tonnes d’or, une hausse de 15,3% qui permettra au pays de Nana Akufo Addo de dépasser l’Afrique du Sud qui détenait la première place au rang des plus grands producteurs d’or en Afrique. 

Nonobstant le fait que le Ghana s’était arrêté dans les 130 tonnes d’or ces années précédentes, le pays avait rapidement atteint le même niveau que l’Afrique du Sud en 2017 (137 tonnes d’or). Cet exploit réside au fait que le pays a fortement misé sur l’exploitation des mines Wassa et Prestea, appartenant à Golden Star Resources. 

Cependant si le Ghana a pu dépasser l’Afrique du Sud c’est aussi lié au fait que ce dernier était sur une pente descendante plusieurs années durant (142 tonnes en 2016, contre 119 tonnes en 2018). Avec les innombrables difficultés que vivent les mineurs ainsi que l’épuisement des réserves aurifères, le pays de Mandela a vite rejoint la troisième place derrière le Soudan. 

Nous connaissons désormais le trio à la tête de la production d’or dans le continent africain Ghana (1er), du Soudan (2e) et de l’Afrique du Sud (3e). Après ces trois pays suivent le Mali , la Guinée et le Burkina selon le rapport de la banque mondiale 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here