Le Kenya va éteindre Adidas, Nike et puma avec la première marque de sneakers made in africa

0
8215

Navalayo Osembo-Ombati, une jeune entrepreneuse kenyane a créé en 2015 avec Weldon Kennedy, la marque Enda. Cette dernière est une marque de chaussures de sport kenyane. Cette nouvelle start-up, qui signifie « Aller » en Kiswahili, se veut être la première marque de chaussures d’athlétisme haut de gamme fabriquée au Kenya. Ces chaussures seraient un moyen de soutenir le développement local grâce au sport.

Fabriquée à partir d’un assemblage de plastique exporté, Enda est le défi que s’est lancé deux ambitieux, frère et soeur du pays, soucieux de voir émerger leur pays.

Comme pour rendre hommage au drapeau kenyan, la chaussure porte un logo en forme de lance et contient les couleurs noire, rouge et verte. Concernant la semelle, elle est constituée entièrement de plastique et est tracée de douze traits, synonyme d’hommage à la date d’indépendance du pays, le 12 novembre de l’année 1963. La chaussure de base est légère et neutre. Elle s’inspire d’une ville kényane connue pour fournir de grands champions de course à pied: Iten.

Grâce à une longue période de collecte, le produit est enfin dans le marché ce qui annonce un grand pas dans le cadre de l’innovation africaine. À la suite d’un crowdfunding, $265000 a pu être mobilisé.

Pour ce qui suit, la jeune femme se veut ferme et précise. La grande partie de sa mission est de pouvoir montrer, au reste du monde, que le Kenya peut produire des chaussures de bonne qualité capables de concurrencer les marques internationales.Aux Etats-Unis comme dans certains pays d’Europe, la chaussure est commercialisée et marque ainsi le début d’une nouvelle ère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here