« Les ateliers de Corinne », quand une passion pour la cuisine devient un business

0
592

Son nom c’est Corinne Erambert, âgée de 28 ans, elle est à la tête d’une entreprise dans le domaine culinaire, l’agro-alimentaire et les TIC. Son entreprise se dénomme « Les Ateliers de Corinne » et elle tient aussi un blog dans lequel elle poste des recettes et des bons plans et astuces.

Sénégalaise d’origine guadeloupéenne, Corinne plaque tout ne trouvant pas un travail à la hauteur de ses diplômes ayant fait des études de comptabilité. Elle se consacre alors à sa passion et en fait une entreprise.

Grace à sa persévérance et à sa volonté, la jeune entrepreneur travaille aujourd’hui avec les leaders de l’agro-alimentaire et du digital. Elle donne également des cours de cuisine ainsi que des shows cooking pour des marques et passe le plus de son temps dans sa cuisine. Là ou elle crée une nouvelle recette à mettre sur son blog ou à concocter un plat pour son livre de cuisine.

Le défi majeur de la jeune femme reste ses gâteaux à thème pour les anniversaires, mariages ou tout autre événement de la vie qui nécessite un gâteau. Et à cet effet elle rétorque toujours cette phrase : « la comptable de formation qui fait des gâteaux sans formation ! ».

Aujourd’hui, elle a à son actif un livre de cuisine chaque année, une communauté de plus de 80.000 personnes ainsi qu’un blog avec plus de 300.000 visites et un service traiteur qui marche 24h/24.

Au début, son entourage ne croyait pas du tout à son projet. Elle ne « faisait « que cuisiner », pour certaines personnes. Au lieu de se décourager, ces critiques ont plutôt forgées son caractère et sa motivation. Elle a pu avoir de la visibilité à ses débuts notamment grâce à Star chef et par la suite les choses ses sont enchaînées.

Ambitieuse et déterminée, la business women, encourage tout le monde à ne pas hésiter.

« Il ne faut pas attendre le bon moment. Il faut se lancer. Il faut avoir la peau dure et savoir provoquer le destin. Si vous voulez travailler avec une entreprise et que vous avez appelé plusieurs fois, envoyé des messages et qu’on ne vous répond pas, vous débarquez là-bas sans rendez-vous, vous forcez. N’ayez pas honte et surtout n’ayez pas peur de parler de finances, d’argent parce que vous travaillez pour de l’argent. Après ne travaillez pas juste pour travailler gratuitement, ne vous tuez pas aussi mais ne mettez pas l’argent comme vrai moteur de motivation », conseille l’entrepreneure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here