D’origine gabonaise,Jessica Allogo créée sa propre marque de confiture « Les Petits Pots de l’Ogooué », avec pour objectif de promouvoir les produits du terroir.
 
Travaillant dans une société de pétrole du Gabon, l’afropreneuse était à la quête d’un nouveau défi, jusqu’au jour où elle a reçu en cadeau un cageot de mangues trop mûres. Elle y voit un signe du destin : « JE PENSE QU’IL Y A DES INSTANTS, DES MOMENTS SUSPENDUS DANS NOS VIES, OÙ LES ÉTOILES SONT ALIGNÉES ET TOUT L’UNIVERS CONSPIRE POUR NOUS ORIENTER DANS UNE DIRECTION, SUR UN CHEMIN », déclare-t-elle. 
 
L’idée lui vient alors de se lancer dans l’entrepreneuriat, afin de laisser libre cours à sa créativité, d’exploiter ses talents et de vivre une expérience passionnante. Elle décide alors de s’investir dans le secteur agroalimentaire en créant sa marque de confiture appelée : Les Petits Pots de l’Ogooué.
 
Ses confitures sont faites à base de fruits du terroir gabonais et se déclinent en 10 saveurs, dont l’ananas, la mangue, les fruits de la passion, la papaye, le pamplemousse et l’orange tropicale. C’est une manière pour elle de soutenir les producteurs locaux et d’inciter à la consommation de produits sains et responsables.
 

« L’IMAGE QUE L’ON A DES PRODUITS LOCAUX EST SOUVENT UNE IMAGE DE PRODUIT DE QUALITÉ MÉDIOCRE. MON SOUHAIT EST DE DÉPOUSSIÉRER CETTE IMAGE ET DÉMONTRER QUE NOUS POUVONS FAIRE DES PRODUITS D’EXCELLENCE ICI EN AFRIQUE. » — JESSICA

Pour ceux qui trouvent que l’entrepreneuriat est rempli d’incertitudes et de risques, Jessica rétorque que c’est un monde d’opportunités, de créativité et d’abondance

« IL N’Y A RIEN DE PLUS ÉPANOUISSANT QUE DE TRAVAILLER POUR SOI ET DE SE DÉVELOPPER DANS UN DOMAINE QUI NOUS PASSIONNE. DE CRÉER DES CONCEPTS DANS SON ESPRIT, D’ŒUVRER POUR LES MATÉRIALISER ET DE LES PARTAGER AVEC LE PUBLIC. CRÉER DE BELLES CHOSES DONT ON EST FIER. ÉCRIRE SON HISTOIRE, MARQUER SON TEMPS, ET INFLUENCER À SA FAÇON L’HISTOIRE D’UNE NATION », dit-elle.
 
Les Petits Pots de l’Ogooué sont bien accueillis par la clientèle.  Et l’afropreneuse travaille déjà pour pour agrandir son réseau de distribution. Pour l’avenir la femme battante ambitionne d’imposer sa confiture gabonaise sur le marché international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here