Mme Choukri Djibril spécialiste en développement personnel, Fondatrice de Hayatsan Charity.

0
1196

« La vie n’a de sens que lorsqu’on s’entraide et que l’on partage son savoir »    

Choukri Djibril est une femme engagée dans le social depuis son adolescence où elle multiplie le volontariat avec les associations de son quartier. De retour dans son pays après plus de 10 ans d’absence, cette jeune humanitaire Djiboutienne de 32 ans prend l’initiative de créer une association caritative pour aider les plus démunies. Hayatsan Charity sillonne la capitale djiboutienne, mais aussi les régions pour apporter aide et soutien à des milliers de personnes.

Après presque 5 ans dans l’humanitaire et toujours dans cette quête de trouver une solution pour éradiquer au moins un minimum et à son echelle la précarité qui viendrait en partie du chômage, mais aussi pour apprendre à sa jeunesse de donner du sens à leur vie. Elle crée la plateforme « KeepPushing» et se lance dans la promotion des jeunes et moins jeunes en les sensibilisant sur l’entrepreneuriat.

Elle met par la même occasion sous le projecteur leurs business à travers son emission « Cjbril Show ». Spécialiste en développement personnel, Choukri offre des formations aux jeunes en difficulté dans le but de toujours les aider à se surpasser. Des formations sont offertes gratuitement aux personnes qui ne peuvent pas se payer ses services.

Hommes, femmes, jeunes et moins jeunes, étudiants, entrepreneurs ou autres participent à ses conférences où elle leur donne l’envie et le goût de changer leur vie en leur apprenant d’abord à s’aider pour mieux aider les autres. Pour financer des projets caritatives elle a écrit 3 romans et 1 recueil de poésies disponible sur amazone.

Choukri gagne pour la première fois un prix hors de Djibouti à la 5ème édition du Panafrica Humanitarian summit and awards qui s’est tenue à Abu dhabi. 45 pays ont participé à ce sommet. Choukri Djibril gagne le prix : YOUNG ACHIEVERS AWARD FOR YOUTH EMPOWERMENT AND SOCIAL IMPACT. Et fait ainsi la fierté de son pays mais aussi de toute l’Afrique de l’Est à travers cette disctinction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here