Natourha Cosmetics : « Le lotus bleu du Nil est un héritage fantastique que nous ont légué nos ancêtres »

0
1093


Connue notamment pour ses travaux de recherche sur l’histoire de l’Afrique et plus particulièrement sur l’impact de la femme africaine dans l’histoire, Natou Sakombi est la fondatrice de la structure Reines et Héroïnes d’Afrique. Elle est également auteure de deux ouvrages et a participé à d’autres en tant que poète, préfacière ou critique littéraire.

Actuellement la jeune femme d’origine nigéro-congolaise prépare un doctorat en histoire et écrit des critiques littéraires et cinématographiques pour une grande revue congolaise à paraître. Epouse et mère de famille, elle nous explique d’où lui est venue l’idée et surtout le temps et de créer Natourha, une ligne de cosmétique.

Une gamme de cosmétique à base de fleur de lotus bleu du Nil, c’est ce que nous propose Natourha Cosmetics, la jeune entreprise que vous avez créée Natou. Dites-nous d’où vous est venue l’idée ?

Au départ il ne s’agissait pas de créer une ligne de cosmétique, mais d’une démarche personnelle qui consistait à réaliser le rêve de me procurer un parfum naturel à base de la légendaire fleur de lotus bleu du Nil. C’est une fleur qui m’a toujours intriguée de par son omniprésence dans les peintures, dans les textes et même dans l’architecture de l’Egypte antique. Et en me penchant sur la vie de la reine Nefertiti, j’ai eu à étudier plus en profondeur les symboliques et les vertus du lotus bleu. J’en ai été stupéfaite et j’ai déploré le fait que les Africains l’aient carrément oublié. L’odeur que je ne connaissais pas me faisait véritablement rêver car es Egyptiens anciens disaient qu’elle rapprochait du divin et qu’elle permettait d’atteindre l’ivresse divine. Quand j’ai pu la respirer pour la première fois grâce à des artisans du Soudan qui m’en ont extraite dans une huile, je suis tombée littéralement sous le charme ! Et j’ai compris pourquoi nos ancêtres de la vallée du Nil et de l’Afrique Centrale adulaient cette fleur pour ses multiples vertus et pour sa senteur extraordinaire. J’ai porté cette huile en guise de parfum pendant plusieurs mois. Et lorsque j’ai vidé le flacon, je me suis offert un parfum connu à base de lotus bleu mais j’avais été déçue car je ne retrouvais pas cette même magie olfactive qu’avec mon huile du Soudan. Et à vrai dire j’ai été un peu triste de constater que de grands noms de la cosmétique en Occident utilisent le lotus bleu et nous vendent des produits extrêmement chers à base de la plante, alors que les Africains que nous sommes s’en désintéressent pratiquement et ne l’exploitent quasiment pas. Voilà pourquoi j’ai eu l’idée de proposer des produits cosmétiques à base de cette fleur rare.

Comment trouvez-vous le temps de vous consacrer à cette nouvelle activité au milieu de votre vie d’auteure, d’épouse et de mère de famille ?

C’est une simple question d’organisation et surtout de volonté. Quand on veut, on peut. C’est ma devise ! Comme je l’ai mentionné dans mon ouvrage « Le Maternisme ou le retour du féminin sacré », l’image de la déesse Aset chez les Egyptiens nous enseigne puissamment sur le fait que le leadership féminin n’est absolument pas incompatible avec la maternité. Et en effet, Aset porte un enfant dans ses bras mais elle porte en même temps sur sa tête un trône en guise de couronne. Et n’oublions pas qu’elle est l’épouse du grand Osar avec tout ça ! (rire)

Comment et où sont fabriqués les produits Natourha Cosmetics ?

N’étant pas cosmétologue, j’ai dû faire appel à des façonneurs cosmétiques qui travaillent au sein d’un laboratoire reconnu et selon les normes d’hygiène en vigueur. Mais je tenais à ce que la fabrication se fasse selon des méthodes traditionnelles et heureusement j’ai été présentée aux bonnes personnes, capables d’allier tradition et modernité! Mes artisans parfumeurs soudanais, qui finalement sont devenus mes fournisseurs en fragrances, en ingrédients naturels et qui m’offrent un lotus bleu de qualité, ont pu m’aiguiller vers d’excellents concepteurs cosmétiques. Tous les ingrédients naturels que nous utilisons pour la conception de nos produits viennent des terres d’Afrique et nous en sommes très fiers ! Aussi, bien qu’il s’agisse de produits naturels, nous avons choisi de les faire fabriquer dans un laboratoire par des spécialistes dont les produits sont certifiés et sûrs, afin de garantir la sécurité de nos utilisateurs. J’ai moi-même longtemps testé chaque produit et participé à leur conception à mon niveau, à chaque étape de la production, surtout pour ce qui concerne les pyramides olfactives.

Pourquoi « Natourha » ? Et pourquoi avoir choisi le nom « Nefertiti » pour lancer la première gamme des produits Natourha Cosmetics ? Est-ce une gamme exclusivement dédiée aux femmes ?

Derrière « Natourha » il y a tout un concept. « Rha » est le sigle de « Reines et Héroïnes d’Afrique » et c’est ce qui m’a toujours motivée, à savoir mettre en exergue les femmes qui ont marqué notre histoire. Mais en même temps « rha » renvoie à « Râ », une référence à Dieu selon nos ancêtres. Par là j’entends que la marque Natourha n’est pas qu’une œuvre humaine mais divine, créée par une femme, pour valoriser d’autres femmes. Mais si la gamme Nefertiti s’adresse principalement aux femmes, certains produits de la gamme peuvent être utilisés par les hommes. D’ailleurs la plupart de nos plus grands consommateurs de crème hydratante et de lait pour le corps Nefertiti sont des hommes. Et notons qu’un frère m’a informé qu’il aime utiliser notre huile précieuse pour parfumer ses dread locks ! (rire) Nefertiti est le nom que nous avons choisi pour lancer la première gamme destinée aux femmes, mais nous avons l’intention de créer une gamme exclusivement masculine dans les prochains mois, toujours à base de la miraculeuse fleur de lotus bleu. La reine Nefertiti est le symbole de la beauté par excellence, d’ailleurs son nom signifie « la belle est venue ». Non seulement elle était connue pour être très belle, mais on disait sa jeunesse éternelle. Le lotus bleu faisait certainement partie de sa cure de jouvence comme en témoignent certaines peintures antiques.

Quels sont les vertus du lotus bleu ? Y a-t-il une différence avec les autres espèces de lotus ?

Le lotus bleu possède d’infinies vertus : il est ultra hydratant pour la peau, anti-acnéique, antioxydant, relaxant, aphrodisiaque, anti-inflammatoire, antimicrobien, enthéogène et j’en passe. Outre les vertus cosmétiques, il possède donc des vertus thérapeutiques et même aroma-thérapeutiques. Les anthropologues ont découvert que nos ancêtres guérissaient la dépression et l’anxiété par l’odeur que dégageait le lotus bleu par exemple. La fleur aquatique se referme le soir pour se plonger sous la surface de l’eau du Nil et réapparaît fleurie au petit matin. Pour cette raison, elle était considérée chez les anciens Egyptiens comme un symbole de renaissance et d’immortalité. En effet il existe différentes sortes de lotus et il est vrai que les Egyptiens utilisaient le lotus rose également, chacun possédant ses propriétés. Mais il ne faut pas confondre le lotus bleu (nymphaea caerulea) utilisé depuis la nuit des temps en Afrique par nos ancêtres et le lotus rose d’orient (nelumbo nucifera) qui a été introduit en Égypte par les Perses autour de 500 av. J.-C. Il y a également ce qu’on appelle le lotus jaune d’Amérique (nelumbo lutea). Chez les bouddhistes, la fleur de lotus, et ce peu importe sa couleur, est le symbole de la victoire de l’esprit sur les sens, de l’intelligence et de la sagesse et de la connaissance. Il est lié à l’expansion de l’Esprit supérieur. Les Musulmans pensent quant à eux que se laver la tête avec du lotus permet de lutter contre le scepticisme…

Vous pensez donc que les Africains ont tout à gagner à redécouvrir les vertus de cette plante magnifique et la réutiliser dans leur cosmétique ?

Le lotus bleu est un héritage fantastique que nous ont légué nos ancêtres. Il est dommage que nous ayons autant perdu de vue ses vertus. Nous savons aujourd’hui que la Nubie est le point de départ des migrations de l’Afrique noire, et que la vallée du Nil est l’origine commune des sociétés, des cultures et des langues bantoues et soudanaises. Mais alors, si nos ancêtres ont pratiquement été les premiers à utiliser le lotus bleu dans leur quotidien, pourquoi les Africains que nous sommes ne l’utiliseraient plus ?

Où peut-on trouver les produits Natourha Cosmetics ?

Tous nos produits sont disponibles sur notre site internet www.natourha.store, nous livrons partout. Nous disposons également d’un point de vente sur Paris, qui est la boutique Nofi Store et nous avons également un point de vente à Ouagadougou qui est la boutique Challenger, au 1200 Logements. Nous mettons tout en œuvre sur le plan administratif et légal afin que d’autres points de vente soient disponibles très prochainement dans plusieurs grandes villes.

Comment la gamme Nefertiti est-t-elle accueillie depuis son lancement officiel le 12 novembre dernier?

Très bien ! Et bien au-delà de nos attentes. Nous avons été agréablement surpris de constater les nombreuses commandes sur le site d’un peu partout en Europe et en Afrique, alors que bon nombre de gens n’avaient même pas encore testé les produits. Cela témoigne d’une grande confiance et nous en avons été fortement touchés mon équipe et moi. Nous avons également organisé une rencontre olfactive autour de la gamme à Bruxelles, et nos invités ont fortement apprécié, au point où certains ont même commandé d’autres produits sur le site la semaine qui suivait. Nous avons reçus de bons échos mais aussi des critiques constructives qui nous ont permettront de nous améliorer davantage. Nous organisons une prochaine rencontre à Paris le 11 janvier à 15h, au lounge Champagne Dian Dialo (89, rue Pelleport, 75020 Paris). Tous ceux qui veulent y participer sont les bienvenus, un cocktail dinatoire et de nombreux cadeaux les y attendent pour la modique somme de 10€. Ils peuvent également réserver leur place sur le site ou nous écrire à natourhacosmetics@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here