Après avoir postuler à dix reprises chez Taxify et Uber, Fezile Dhlamini décide alors de lancer sa propre entreprise, Scooter qui est une société de service de taxis utilisant des scooters. Le concept de Scooter diffère néanmoins de celui de Taxify et d’Uber. Pour commencer, il n’utilise que des scooters comme son nom l’indique. Et, ensuite ces scooters sont importés de Suède.

L’entreprise entend concurrencer Uber avec sa particularité, qui est son service de livraison de nourriture Uber Eats. En plus de l’Afrique du Sud, où l’afropreneur espère que Scooter va contribuer à réduire les inégalités sociales, il souhaite également implanter son concept dans beaucoup de pays d’Afrique comme: la Zambie, le Zimbabwe, le Kenya, le Mozambique, le Ghana, l’Ouganda, le Nigeria, l’Égypte et la Tanzanie.

Sur le long terme, l’homme d’affaires compte installé Scooter en Amérique du Sud, et entend bien rivaliser ceux qui l’ont méprisé au début de sa carrière à savoir, Taxify et Uber.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here