Refusée pour un poste d’hôtesse de l’air, elle crée sa propre compagnie aérienne

5
41539

Sibongile Sambo a toujours rêvé de devenir hôtesse de l’air. Mais, elle a vu sa candidature rejetée alors que celle-ci possédait tous les atouts pour prétendre à un poste. Au lieu de s’apitoyer sur son sort, elle décide de riposter en créant sa propre compagnie aérienne.

Après avoir été recalé, Sibongie a vendu sa voiture pour monter sa propre affaire. Pour l’aider, sa mère lui a proposé d’utiliser sa pension de retraite. Son souhait était de créer une compagnie d’aviation africaine 100% féminine (SAS Aviation), qui n’embauchera que des femmes noires, des hôtesses de l’air au pilote en passant par les membres de l’équipage.

Avec un début difficile, le gouvernement sud-africain octroie sa licence d’exploitation à SAS Aviation en 2004. La compagnie aérienne est spécialisée dans les vols d’affaires mais opère également dans les vols cargo, le transport en hélicoptère et aussi les vols pour le comptage des animaux dans les resserves animalières.

Sibongile travaille aussi en partenariat avec MCC Aviation. Elle a formé trois femmes pilotes  et compte en engager beaucoup plus.

Titulaire d’un bachelor en administration, d’un certificat en marketing et d’un master en management de la technologie et de l’innovation dans l’aviation, elle a travaillé pour des entreprises comme Telkom, City Power et le Beers avant de fonder sa propre compagnie. Elle a remporté le prix BIBA (Black Woman in Business Awards) à Londres en 2006.

Afropreneuse acharnée, Sibongile prévoit d’élargir les services de sa compagnie dans toute l’Afrique et de devenir la compagnie Sud-Africaine à voler avec des équipages composés uniquement de femmes.

5 Commentaires

  1. Quand on vous ferme toutes les portes, il vous reste toujours une solution : passer par la fenetre ! C’est un peu comme cela que Sibongile Sambo a reussi a franchir tous les echelons et a devenir la premiere femme africaine a diriger une compagnie aerienne ! Voici son histoire. Tout commence au debut des anneespour Sibongile. Apres des etudes reussies pour devenir hotesse de l’air, elle passe ses premiers entretiens pour commencer sa grande aventure. Malheureusement, son admission est refusee par la South African Airways, contre toute attente. Pourtant, Sibongile remplit tous les criteres d’admission hormis un seul : elle est un tout petit peu trop petite. Extremement decue mais pas abattue, Sibongile prend une decision radicale. Elle va fonder sa propre compagnie aerienne et decide que le personnel sera a 100 % femini 0 n !

Répondre à Johne992 Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here