Un mannequin albinos pour la première fois en couverture du magazine Vogue

0
4111

Vogue Africa a été la première édition du magazine de mode à mettre un mannequin masculin albinos, Shaun Ross, en couverture. C’est au tour de Vogue Portugal de marquer un nouveau pas en mettant pour la première fois un mannequin féminin albinos en couverture du journal.

Thando Hopa est la première femme albinos à paraître sur la couverture du magazine Vogue, toutes éditions confondues. En effet, c’est pour son numéro d’avril 2019 que Vogue Portugal a fait recours à la jeune femme et au photographe Rhys Frampton, qui ensemble réalisent un cliché solaire. Ce numéro est consacré au continent africain vu comme le berceau de l’humanité.

À travers un post Instagram, la mannequin sud-africaine a manifesté sa joie.

« Un jour, j’ai dit à un ami proche que ce serait vraiment superbe de voir une femme albinos sur une couverture de Vogue mais je n’aurais jamais imaginé que cette femme serait moi. Nous sommes les personnes que nous attendions. Je suis très émue car j’assiste à ce progrès et j’ai l’opportunité de prendre part à cette histoire et ce récit progressistes », indique-t-elle.

Agée de 30ans, Thando est la troisième d’une fratrie de quatre enfants. Elle a passé son enfance en se cachant du soleil pour protéger sa peau dépigmentée. En 2012, elle a été repérée par le créateur sud-africain Gert-Johan Coetzee alors qu’elle se promenait dans un centre commercial. Grace à ce dernier, elle défile pour la première fois pour un créateur local. L’année suivante elle fait la couverture du premier numéro de Forbes Life Africa. Bien que le mannequinat n’étant pas sa vocation première, elle accepte de poser pour lutter contre les préjugés dont les albinos sont victimes dans son pays. Elle devient alors une activiste pour la diversité dans le monde de la mode.

En 2016, elle pose pour le photographe Justin Dingwall, pour sa série sur la beauté non-conventionnelle, « Albus ». Elle a aussi fait la couverture de Marie Claire dans son pays natal et, est la première sud-africaine à poser pour le calendrier Pirelli fondé par le rédacteur de Vogue UK, Edward Enninful, avec dix-sept autres mannequins. En 2018, elle fait la couverture de Glamour South Africa. Elle est aussi l’égérie de la marque de cosmétique Vichy pour leur gamme de produits solaires. En 2018, elle est cataloguée parmi les 100 Women, les 100 femmes les plus influentes de l’année, par la BBC.

Fière et engagée plus que jamais, elle déclare : « je suis arrivée à un point de ma carrière où j’apprécie toutes les parcelles de mon corps, en sachant que, peu importe où je vais, mon existence, telle qu’elle est aujourd’hui, a toujours été et sera toujours suffisante. Merci à Vogue Portugal de m’avoir fait entrer dans l’histoire par la petite porte. »

La deuxième couverture met en avant le mannequin sud-soudanaise Alek Wek, photographié par Hugo Comte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here