Val-d’Oise. Pontoise : Ange Semi Bi en finale du concours de plaidoiries des lycéens

0
374

Élève de terminale européenne au lycée Camille-Pissarro de Pontoise (Val-d’Oise), Ange Semi Bi a remporté le premier prix de la finale régionale du jury Île-de-France.

Il l’a fait ! Ange Semi-Bi, l’as de la plaidoirie du lycée Camille-Pissarro de Pontoise (Val-d’Oise) sera bien le représentant de l’Île-de-France en finale du prestigieux concours de plaidoiries des lycéens organisé chaque année par le Mémorial de Caen.

La vidéo de huit minutes envoyée par l’élève de terminale en section européenne sur le thème « Violations de droits humains au Burundi », sachant que la figure imposée pour cette édition était les Droits de l’Homme, a séduit le jury Île-de-France qui lui a attribué le Premier prix (résultats complets, ici).

« Ce qui me touche plus, c’est la fierté de ma mère »

Une « grande et heureuse surprise » pour le basketteur de 18 ans des Spartiates de Cergy-Pontoise qui souhaite intégrer Sciences Po Paris.

« Lorsque j’ai appris la bonne nouvelle par mail, j’étais fou de joie, j’ai couru et sauté dans tous les sens. J’ai ensuite immédiatement prévenu ma mère, qui semblait être encore plus heureuse que moi ».

25457-210222194516255-1.jpg

« Je ne m’y attendais vraiment pas, même si j’ai beaucoup travaillé avec l’aide des conseils avisés d’Angélique Alves, une avocate de Pontoise et de Corinne Bazermo, avocate du barreau de Paris, une amie de ma mère », ajoute Ange Semi Bi.

La « Team Semi Bi »

« Ce qui me touche le plus, c’est la fierté de ma maman, auxiliaire de vie, qui m’encourage à faire ce que j’aime et me passionne, mais aussi celle de mes coaches, de mes professeures et même de mes surveillants du lycée… Encore plus que la qualification en finale », glisse le vice-président du conseil de vie des lycéens de Pissarro.

Le vendredi 19 mars prochain, Ange Semi Bi rejoindra donc les treize autres finalistes des jurys régionaux au Mémorial de Caen.

Tous participeront à la finale nationale du 24e concours de plaidoiries des lycéens qui se déroulera en présence des candidats, des membres du jury, mais malheureusement sans public, en raison de la crise sanitaire. Elle sera cependant retransmise en direct sur le site Internet et la page Facebook du Mémorial de Caen.

« Je compte bien garder le même thème, car j’estime qu’il est important de parler de ce sujet que très peu connaissent », souligne le Pontoisien.

Autre nouveauté cette année : une dizaine de classes réparties dans toute la France se sont inscrites pour participer au jury lycéen. Chacune d’entre elles visionnera l’intégralité de la finale et communiquera son résultat au Mémorial pour l’attribution en direct du prix lycéen.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here