Manager de Mulundun Investments and Holdings et co-funder de Ati Congo Groupe, âgé de 30 ans et de nationalité congolaise,  Yannick Mulundu Nzondé vient de réaliser l’un de ses plus grands rêves : paraître dans le « Forbes under 30 » des jeunes entrepreneurs les plus prometteurs d’Afrique.

Issu d’une famille de 24 enfants, Yannick Mulundu Nzondé s’est très vite rendu compte des defis de la vie.

La vie n’a pas été facile et je n’ai jamais eu de l’argent de poche, Un jour, j’ai acheté une montre à cinq dollars au marché et un ami de mon petit frère m’a offert vingt dollars pour cette montre. Le lendemain, on m’a offert beaucoup plus pour la même montre, j’en ai fait un business. Raconte-t-il.

Dès l’âge de 14 ans se développe en lui un esprit d’afropreneur, et se lance dans la vente d’ordinateurs, brûleurs de graisses, lampes solaires, tables de billard… 

Né au Congo,  où il a eu son baccalauréat, Yannick lance sa première entreprise Ati Groupe qui devient par la suite Ati Congo Groupe. L’entreprise est spécialisée dans l’énergie solaire renouvelable et dans la construction. Il créé plus tard les entreprises Fleurette consulting Groupe Pty Ltd. En 2004, l’homme d’affaires s’installe en Afrique du Sud avec sa famille où il fait des études en commerce et finance, comptabilité et science alimentaire, obtenant par la suite un diplôme d’études universitaires supérieures en pratique de gestion de l’école de business à l’université de Cape town.

À cheval entre le Congo et l’Afrique du Sud et fort de ses aptitudes dans le domaine financier, il crée Mulundu Investments and Holding en vue de conseiller les entreprises et leur porter assistance dans le business development. Yanick s’est entourés de personnes motivées, notamment une trentaine d’employés, qualifiés et engagés qui bosse d’arrache-pied pour hisser la société dans le classement Forbes Afrique des jeunes entrepreneurs de moins de trente ans les plus prometteurs.


Selon l’afropreneur, la plus grande force d’un entrepreneur réside dans son habilité à créer une demande dans tout type de marché, chose qu’il réussit tout en créant de la valeur ajoutée au Congo. Après sa distinction au classement Forbes, il se fixe pour objectif de changer la perception de l’Afrique et avoir un effet positif sur les jeunes africain(e)s. Il compte bien continuer à s’investir sur ce continent et offrir son savoir-faire pour inspirer les jeunes afropreneurs et créer une Afrique beaucoup plus prospère et responsable.




LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here